Home

image

Pourquoi ne plus se déplacer pour voter :

Le droit de vote.

Un des symboles phares de la démocratie libérale. Les Français, et après eux, une majorité de peuples se sont battus, et continuent aujourd’hui, pour l’obtenir, et même sont morts.

Ce suffrage universel, garant et expression de la souveraineté nationale, est incontournable pour se prétendre démocratie.

Les Français l’ont obtenu quasi définitivement en 1848, puis 1944 avec le vote des femmes.

Au fil des décennies, l’abstention n’a cessé de gonfler, comme si les Français, héritiers indignes de elurs ancêtres qui sont morts sur les barricades, se moquaient royalement de ce droit et devoir, qui pour beaucoup est devenu un acquis.

C’est là un des arguments récurrents pour culpabiliser ceux qui n’accomplissent pas leur devoir de « citoyen ». 

Il y a, certes, ceux qui n’ont jamais voté par inculture ou par absence de conscience politique.

Mais de plus en plus, l’abstention prend les traits d’une forme de contestation. Une contestation face à une démocratie de façade qui prend les Français pour des bourrins.

De fait, les rendez-vous électoraux ne sont là que pour donner l’ilusion d’une participation politique des citoyens, alors même que nos élus ne courtisent le bon peuple sur les marchés qu’à la veille des élections. Le reste du temps, ils nous enfument et pratiquent une politique olugarcho-aristocratique.

Les raisons de ne pas voter en connaissance de cause sont nombreuses :

– Tout d’abord, il n’y a plus de débat idéologique et les différents partis en sont réduits à faire des promesses de polichinelle, sachant parfaitement qu’une fois élus, ils ne tiendront pas leurs promesses parce qu’ils ne le pourront pas.

– Les décisions de fond sont prises ailleurs que dans les lieux symboliques du pouvoir, notamment à Bruxelles et à Washington ou New-York.

– Ceux qui prennent les décisions qui ont un réel impact sur notre quoitidien, sont des « dictateurs » non mandatés par le peuple, mais assujettis aux puissances d’argent et aux lobbies qui n’ont, en général, rien à faire des peuples.

– Enfin, depuis les Traités de Maastricht (1992) et Lisbonne (2007), notre souveraineté a totalement été foulé aux pieds.

Nous vivons dans l’illusion de la démocratie (dont il faudrait définir exactement le sens) et notre instinct grégaire, doublé de la manipulation mentale dont nous sommes l’objet depuis l’école ont fait le reste.

Peuple de France, réveille-toi et ne sois plus complice avec dette mascarade.

Aie le courage de dire non à ce système pourri des élites et des nantis et ne te déplace pas pour aller voter.

Ne te sens pas coupable et sois fier de ne plus être complice de ce mensonge organisé !!!!

ensemble contre la politique jacobine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s