Home

image

Les citoyens français n’ont plus confiance ni dans leurs représentants ni dans le système qu’ils incarnent. 85 % des Français estiment que leurs dirigeants politiques ne tiennent pas compte de leur avis  ; et ils ne sont plus que 1 % à ressentir du respect pour leurs représentants ! Forts de ce constat, nous souhaitons rapprocher la vie politique de la société civile pour rétablir une confiance réciproque, indispensable à un fonctionnement apaisé de notre démocratie.

Le constat

Trop de professionnels de la politique aux plus hautes responsabilités.

La plupart des dirigeants politiques nationaux s’inscrivent dans une logique de carrière et non de mission. Ils minimisent la prise de risque pour assurer leur réélection et abdiquent trop souvent devant les difficultés à mener les réformes. Que ce soit au niveau national ou local, l’occupation de mandat pendant des durées très longues empêche la « respiration » de la vie politique avec deux conséquences importantes : l’absence de regard neuf sur les problèmes à résoudre et un risque avéré de clientélisme.

Trop de parlementaires par rapport à la population française.

Avec 577 députés et 348 sénateurs, la France dispose d’un nombre trop élevé de parlementaires.Le nombre d’habitants représenté par un parlementaire aux Etats-Unis est de 566 000, en Allemagne de 104 000, en Espagne de 75 000 et en France de 71 000. La conséquence est triple : le coût de fonctionnement des assemblées est plus élevé, le travail des parlementaires, que ce soit pour le vote des lois ou pour le contrôle de l’exécutif, est moins efficace et on assiste à  une inflation législative.

Des fonctionnaires de qualité, mais trop nombreux dans la vie politique.

La vie politique n’est pas le reflet de la société civil : actuellement, 43 % des députés et 48 % des sénateurs sont issus de la sphère publique, alors que les fonctionnaires ne représentent que 20 % de la population active française. Principale conséquence : les politiques gouvernent et légifèrent sur des problématiques qu’ils connaissent mal. Les élus issus de la fonction publique ont pour seule référence d’organisation cette dernière, avec ses modes de fonctionnement spécifiques dont certains apparaissent archaïques.

Cette situation s’explique notamment par le privilège d’accès à la vie politique dont bénéficient les fonctionnaires. Lorsque leur mandat se termine, ils retrouvent un poste et un salaire équivalents à ce qu’ils auraient obtenu s’ils avaient poursuivi leur carrière. Les élus du secteur privé, n’ayant pas exercé leur métier pendant plusieurs années, se retrouvent au chômage s’ils ne trouvent pas de poste à la fin de leur mandat. Il y a un risque de conflit d’intérêt à avoir des élus salariés de la fonction publique, car qui peut garantir qu’ils agissent en toute indépendance, sans privilégier la corporation dont ils sont toujours membres et dans laquelle ils vont retourner travailler en fin de mandat ?

Nos objectifs pour la mandature 2017 – 2022 :

Nous partons du principe que la politique n’est pas un métier, mais une mission temporaire durant laquelle un citoyen apporte ses compétences à la collectivité. Nous souhaitons rapprocher les sphères politiques et la société civile dans le but de rétablir une confiance réciproque, indispensable à un fonctionnement apaisé et plus efficace pour notre démocratie.

L’élection d’une Assemblée nationale qui représente la diversité de la société civile(80% des sièges), la fonction publique n’étant représentée qu’à hauteur de sa part dans la population (20%).Une égalité d’accès au monde politique pour les personnes issues de la fonction publique et celles issues du secteur privé.

Nos pistes d’actions

NB : ces propositions ne sont pas exhaustives et ne portent que sur le renouvellement du personnel politique. La réforme de l’Etat et de nos institutions, de la fonction publique, de notre système électoral ainsi que des collectivités territoriales sera traitée par d’autres groupes de travail.

Ensemble contre la politique jacobine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s